JE Littérature(s) caribéenne(s) et comparatisme : un état des lieux

Journée d’étude Jeunes Chercheurs sur la Caraïbe

(Organisation : Cécile Chapon, Marine Cellier)

Vendredi 25 & Samedi 26 mai 2018

Aix-Marseille Université, Aix en Provence – 29, avenue Robert Schuman

(salle 2.08, bât. T1 Multimédia)

Programme

Vendredi 25 mai 2018

9h15 : Accueil des participants

9h30 : Présentation et ouverture de la journée (Marine Cellier & Cécile Chapon)

10h – 11h

Diasporas des Caraïbes, Caraïbes diasporiques 

[modératrice : Catherine Mazauric]

10h-10h20 : Fély Catan (Université de Miami et Sorbonne Université)

« Les récits des Kala pani dans la littérature indo-caribéenne : une comparaison transnationale. »

10h20-10h40 : Marjolaine Unter Ecker (Aix-Marseille Université)

« Circulations caribéennes et afrodiasporiques dans l’oeuvre de Fabienne Kanor. »

11h-12h00

Écritures caraïbes au féminin : voix et identité

[Modération : Crystel Pinçonnat]

11h00-11h20 : Natacha d’Orlando (Université Paris 8)

« L’Alléluia des « femmes-jardins » : Poétiques écoféministes dans quelques œuvres de Jamaica Kincaid, Edwidge Danticat, et Maryse Condé. »

11h20-11h40 : Pauline Amy de la Bretèque (Sorbonne Université)

« Voix féminines de la créolisation dans Fleur de Barbarie de Gisèle Pineau et Arrival of the Snake Woman d’Olive Senior. »

12h00- 14h00 : Déjeuner.

14h00-15h

Quête de mémoire et récit d’enfance

[modératrice : Cécile Chapon]

14h00-14h20 : Martha Asunción Alonso (Université Complutense, Madrid)

« À la recherche du tan perdu : les cas des écrivaines antillaises Simone Schwarz-Bart, Gisèle Pineau et Michèle Maillet. »

14h20-14h40 : Célia Clermont (Université Jean Monnet, Saint-Etienne),

« Enfances caribéennes : l’exemple de Zoé Valdés et Patrick Chamoiseau. »

15h-17h : Assemblée Générale de l’Association Caracol (https://caracol.hypotheses.org/)

 

*

 

Samedi 26 mai 2018

9h-30- 10h : Accueil des participants

10h- 11h

Archives et réécritures de l’histoire de l’esclavage

[modératrice : Nelly Rajaonarivelo]

10h-10h20 : Loisa Landragin (Aix-Marseille Université)

« L’archive féminine comme hantologique dans Zong ! de Nourbese Philip et Feeding the Ghosts de Fred D’Aguiar. »

10h20-10h40 : Rocío Munguia Aguilar (Université de Strasbourg)

« De l’archive à la fiction : (ré)écritures de l’histoire au féminin dans les nouveaux récits d’esclaves francophones et hispanophones. »

11h-11h20 : Pause café

11h20-12h45

Poétique, intertextualité et imaginaire caribéen

[modératrice : Cécile Chapon]

11h20-11h40 : Marion Labourey (Sorbonne Université)

« Le réalisme magique, esthétique structurante d’un possible champ littéraire caribéen au XXe siècle ? »

11h40-12h00 : Marco Doudin (Sorbonne Université)

« Comment parler d’intertextualité dans la Caraïbe ? Le cas de Derek Walcott. »

12h00-12h20 : Hélène Davoine (Université Paris-Nanterre)

« Imaginaire caribéen, imaginaire américain : comment penser un élargissement des perspectives comparatistes ? Ébauche de pistes à partir des essais d’Édouard Glissant. »

12h45 : Cocktail de clôture des journées.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.