Conférence de Lise Wajeman « L’amour de l’art, érotique de l’artiste et du spectateur au XVIe siècle », 21 mars 2016, 18h, espace LECLERE (Marseille)

l-amour-de-l-artLundi 21 mars 2016 à 18h aura lieu à l’espace LECLERE à Marseille une conférence de Lise Wajeman intitulée « L’amour de l’art, érotique de l’artiste et du spectateur au XVIe siècle ».

« L’amour de l’art » à la Renaissance, loin de concerner les seuls traités d’arts, intéresse aussi la théologie, la médecine ou les fictions, qui l’abordent souvent de façon concrète, comme une circulation désirante entre l’artiste, l’image et le spectateur. L’art qui s’invente au XVIe siècle vise à atteindre le spectateur, dans sa subjectivité propre, en le charmant : la beauté n’est plus celle d’un idéal de vérité objective, elle cherche à flatter les affects et fait de son pouvoir érotique un critère de vérité sensible. Les effets de séduction deviennent constitutifs de la définition de l’art et l’objet de cette étude est d’en comprendre les modalités et conséquences. L’enjeu est d’observer la naissance d’un sentiment pour l’art, au moment même où s’invente l’art moderne : l’instauration de nouveaux codes de représentation, qui sont encore les nôtres aujourd’hui, est liée à une nouvelle érotique.

 

Lise Wajeman est maître de conférences en littérature comparée à l’Université d’Aix-Marseille. Son ouvrage est paru aux éditions de la Librairie Droz chez qui elle a déjà publié en 2007 « La parole d’Adam, le corps d’Eve. Le péché originel au XVIe siècle ».

 

Présentation Jean-Noël Bret
Proposition AEPHAE association euroméditerranéenne
pour l’histoire de l’art et l’esthétique acc.marseille@free.fr
et Librairie L’Attrape Mots, 212 rue Paradis 13006 Marseille

 

Informations pratiques :
Entrée libre
LECLERE
Maison de vente aux enchères
5, rue Vincent Courdouan 13006 Marseille
à hauteur du 132 rue Paradis, métro Estrangin
Parking : impasse Montevidéo, 129 rue Breteuil
04 91 50 00 00
www.leclere-mdv.com

Présentation de la conférence (pdf)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *